Faut-il rendre le vote obligatoire ?



Mini keyboard: ç é è î ë ê ô à û



“Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique”. Cette célèbre expression semble aujourd’hui avoir perdu de sa substance. L'abstentionnisme est le premier parti de France lors de la plupart des élections. Pis encore, il ne cesse de gagner du terrain. Les Français se désintéresseraient-ils de la politique ? C’est une évidence.


Pour commencer, la montée de l’abstentionnisme induit un manque de légitimité pour les représentants élus tels que les députés européens, élus par moins de 45% des citoyens qu’ils doivent représenter.

Nos voisins qui ont rendu le vote obligatoire ? 

L'exemple le plus connu est celui de la Belgique où le vote fut rendu obligatoire en 1893. Sans excuse valable, l'abstentionniste risque de 27 à 55€ d'amende. Celle-ci passe même à 137€ en cas de récidive! Cependant, cette mesure semble plus théorique que pratique puisque personne n'a été condamné depuis 2003. Manque de courage ou découragement devant une pratique atemporelle et universelle ?
Reste que l'abstention belge est aujourd'hui de seulement 10%...
De même, l'Australie nous offre une belle illustration de la réussite que peut induire une telle mesure. Instauré en 1924, le vote obligatoire a permis de diviser par cinq le taux d'abstention! Cependant, l'inconvénient du modèle australien est sa faible amende peu dissuasive ainsi que la simplicité de justification.
En réalité, ces deux exemples nous montrent que cette mesure est plus symbolique que véritablement dissuasive. Que les défenseurs des libertés individuels des citoyens se rassurent : non, le vote obligatoire n'est pas une mesure liberticide, seulement une solution à nos maux politiques !
le-prisme.fr




Regardez la vidéo puis répondez à la question ci-dessous :


 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Mini clavier : ç - é - è - î - ë - ê - ô - à - û
Europaspråk France CL AB, Box 16031, 103 21 Stockholm Design:Emma